mardi 22 juillet 2014

l'Empereur !!!

Quand j'étais gamin et qu'on allait faire des courses "en ville" (comprendre à la GRANDE ville, Orléans), il y avait 2 choses que j'adorais.
La première c'était les bonbons blancs qui se trouvaient au milieu des rouleaux de réglisse.
La seconde c'était le passage rue de l'Empereur.
Je m'imaginais Napoléon passant dans cette petite rue sur son cheval blanc et entouré de sa Garde...

Ben je me trompais incroyablement !!
Point de Napoléon dans cette rue du tout !
S'il est bien venu à Orléans en 1808, autant le dire de suite, il n'aurait pas pu y passer avec sa voiture (à cheval bien entendu !) tant elle est étroite. La rue (suivez un peu).

On apprend par-ci par-là que cette rue qui menait à un pont gallo-romain aujourd'hui disparu, fut peut-être l'axe principal nord-sud de Cenabum. Le nom de cette rue fait sans doute référence à la visite de Charles-Quint, empereur du Saint Empire. 
On trouve trace du passage de Charles Quint à Orléans le 20 décembre 1539. On dit qu'il entra dans la ville par la porte du pont, puis par celle de la Fau. Cette porte étant située dans l'axe du pont de l'époque (vraisemblablement pas très loin de l'emplacement actuel du pont Georges V) et donnait dans la rue de l'Ostellerie. 
En gros la rue Royale. 
La rue de l'Empereur quant à elle est plus vers l'est, en face de l'ancienne Porte du Soleil).
Donc je pense que Charles Quint n'est pas passé par là...

Le 6 juin 848, Charles le Chauve est sacré dans l'église Sainte Croix (et non pas en 842 Môssieur Lottin...)
Il semblerait que le roi passait très souvent par cette rue et qu'elle porte son nom de ce fait.
Pour mémoire -mais vous vous en souveniez bien entendu- Charles le Chauve est sacré Empereur d'Occident en l'an 875.

Ah tiens si vous passez rue de l'Empereur -enfin déjà si vous passez par Orléans...-, allez rue de l'Empereur pour diner et arrêtez vous au Boloye chez Khady. Au menu, rien d'Orléannais mais de le cuisine africaine !! Un bon Mafé ou un Yassa et vous êtes calés !!

C'est peut-être pour ça d'ailleurs que Charles le Chauve passait souvent par là après tout !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire