jeudi 30 janvier 2014

Napoléonien : Batterie d'artillerie française au 1/72

Avoir des caissons contenant des munitions et un train d'artillerie c'est une bonne chose.
Mais sans canon, ça ne sert à rien du tout !!

Voici donc le canon de ce diorama.
Pour le service d'un canon, chaque artilleur a un rôle bien précis.
Le servant pourvoyeur approvisionne la pièce en munitions qu'il va chercher dans les caissons situés en arrière.
 Il apporte apporte la charge au premier servant de gauche, ici de dos.
 Ici le deuxième servant de droite tient la lance à feu.
 Le canonnier de droite pointe la pièce pendant qu'un artilleur ajuste la direction de la pièce.
 Le servant pourvoyeur et le premier servant de gauche.
 Le canonnier de droite.
 
Un officier d'artillerie vérifie la manœuvre.
  Le premier servant de droite est responsable de l'écouvillon qui sert à nettoyer le fût entre chaque tir.
 
 Le deuxième servant de gauche dispose d'un outil métallique servant à percer la cartouche introduite dans le canon. Il glisse cet outil par la lumière, petit trou situé dans le fût et servant à l'allumage. En perçant la cartouche, il permet au deuxième servant de droite de déclencher le tir en glissant la lance à feu dans la lumière, mettant ainsi le feu à la poudre.
 
Un groupe d'officiers d'artillerie vérifient les effets du tir et cherchent de nouvelles cibles.

6 commentaires:

  1. Bonjour, magnifique.
    J'avais le projet (trop ambitieux) de représenter toute une batterie en décomposant les différentes phases de mise en oeuvre, le manque de temps ne va pas le permettre.
    Alors votre diorama me réjouit.
    Une question : je suis toujours dubitatif devant la couleur verte de l'affut.
    J'emploie le P&A 975 Vert militaire qui est semble-t-il bien foncé par au votre.
    Quel a été votre choix et pourquoi ?
    Historiquement : il est dit je crois 5 parts d'ocre et 1 de noire ce qui ne fait pas un vert à mon avis.
    A vous lire

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    J'ai utilisé le vert olive de chez Prince August. En général j'opte pour une couleur plus kaki mais là je voulais quelque chose de lumineux (et c'était mon premier essai à l'aérographe...).
    La couleur "normale est en effet dosée comme vous le précisez, mais je reste persuadé que cette couleur est purement hypothétique, ou du moins qu'elle correspond à une couleur "sortie d'usine".
    J'image que les pièces étant trimballées sur des chemins poussiéreux, boueux, sous la pluie, la neige, le soleil, l'été comme l’hiver, devaient avoir toutes les variantes possibles de couleurs et que les rares fois où une unité restait en place assez longtemps pour se permettre de repeindre les affûts, elle le faisait avec la peinture trouvée sur place.
    Je crois avoir vu un débat sur un forum où une pièce montrée était très ocre (comprendre jaune) et décrite comme ayant LA vraie couleur...
    Je pense qu'il n'y a pas de couleur qui soit vraie au vu de l'épreuve du terrain.

    RépondreSupprimer
  3. Reconstitueur-artilleur Premier Empire et figuriniste amateur, je découvre (avec retard !) votre blog. Et tout particulièrement ce diorama qui m'interpelle car je fais quasiment le même en ce moment ! Pour la discussion sur la couleur, le mélange est bien celui décrit par Marion MAIS pas avec des peintures ! En fait il s'agit de pigments. Et dans ce cas, vous obtiendrez bien quelque chose ressemblant à du vert olive alors qu'en prenant de la peinture, vous obtiendrez un ocre pas très joli et surtout faux. Si cela vous intéresse, j'ai des photos d'une pièce peinte avec les pigments. N'hésitez pas à me contacter, je serai d'avis d'échanger avec vous sur l'artillerie, les figurines, le permier Empire, etc !

    RépondreSupprimer
  4. Retard excusé !!
    Je crois avoir vu il y a quelques temps des photos d'un reconstituteur artilleur (à moins que ce ne soit un artilleur reconstituteur...) de l'Eure et Loir, mais impossible de me remémorer son nom...
    En effet l'utilisation de pigments est l'idéal mais bon, disons qu'au 1/72.........

    Si vous faites un tel diorama, c'est aussi au 1/72 ou au 28mm, voir plus grand ?

    RépondreSupprimer
  5. Au 28 mm. Diverses figurines pour wargame (oui, je ne connais pas de fig 1er Empire pour JdR)un peu modifiées vu que j'ai choisi l'artillerie de la Garde et qu'en général, il y a souvent des positions inadéquates quand on veut représenter un moment précis du chargement. Des gars qui tiennent les barres de manoeuvre comme des pelles, ça ne sert à rien !
    Je ne voulais pas dire d'utiliser des pigments pour les figurines mais pour dire que c'est bien comme tu les as faîtes. Un peu plus foncé aurait peut-être été préférable mais bon, on ne va pas chipoter.
    J'ai aussi en projet de faire toute une batterie avec les caissons mais en 6 mm. Adler a l'air de faire de jolies choses. En plus une batterie complète en 1/72eme ou 28 mm ça prendrait trop de place !
    Regarde notre site pour les couleurs (pas les plus anciennes photos, on avait faux nous aussi) : http://www.lelivrelhistoireetlobusier.fr/pages/index.html.html

    RépondreSupprimer
  6. Il n'y a en effet pas de figurines "typiquement" JdR mais on peut faire feu de tout bois.
    En effet, la diversité des figurines reste parfois à désirer. cela vient surtout du fait que le 28mm est très orienté wargames, d'où des poses qui ne prennent parfois que peu de places sur un socle et dont le nombre laisse à désirer.
    Le 1/72 s'étoffe de plus en plus à ce titre.
    Pour le 6mm en effet Adler est absolument superbe (voir ici même, j'en ai peint pas mal) mais c'est pas forcément simple de commander exactement ce que l'on veut...
    Bien vu pour le site, j'étudie ça !!

    RépondreSupprimer