jeudi 23 janvier 2014

Démontage d'un aérographe Harder & Steenbeck ULTRA

Depuis quelques temps, je me suis équipé d'un aérographe. Je me concentre pour le moment sur les pièces d'artillerie, les caissons et les chevaux au 1/72. La technique demande du temps et de la précision. Et comme la précision demande du temps, en fait la technique ne demande que du temps !!

Afin de bien utiliser l'aérographe, il convient de savoir le démonter comme il faut afin d'une part de connaitre son fonctionnement mais aussi de le nettoyer correctement. Je vais vous montrer.






Je suis donc parti pour ce faire du mien, un Harder & Steenbeck ULTRA. C'est un modèle double action, livré avec une buse et une aiguille de 0.4mm qui vaut dans les 75€.
Double action signifie que vous pouvez contrôler à la fois le débit d'air et de peinture. Une pression sur le poussoir vers le bas règle l'arrivée d'air, et vers l'arrière pour l'arrivée de peinture. 

Le "but du jeu" est de manier le poussoir en fonction du travail que vous avez à faire... Pas toujours facile !

Voilà l'objet. L'avant est à gauche, l'arrière à droite.


Démontons le devant. Un pas de vis permet de dégager 2 parties incrustées l'une dans l'autre : la tête (à gauche) et la buse (à droite).


On dévisse maintenant l'arrière. Le corps dévoile l'aiguille et son mécanisme d'attache. A gauche vous voyez le poussoir.


Voyons maintenant ce qui se passe à l'intérieur de l'aérographe lorsqu'on actionne le poussoir vers l'arrière. l'aiguille se décale vers l'arrière pour libérer un espace entre la buse et l'aiguille (à l'avant de l'appareil) et laisser passer plus ou moins de peinture.  La vis conique que vous voyez sur l'aiguille est la vis de fixation de celle-ci.



On démonte cette partie. A gauche le ressort de gâchette est glissé sur un axe relié au poussoir. Au milieu une vis qui tient cet axe, et à droite la vis de fixation de l'aiguille. L'aiguille est maintenant libérée et on peut la retirer.


Une fois l'aiguille enlevée, on peut retirer le système complet de poussoir.


Voilà l'aérographe complètement démonté


Le voilà remonté et relié à l'arrivée d'air par le biais de la valve d'air et d'un tuyau relié au compresseur.


Et maintenant équipé d'un godet en plastique.


Ce démontage est nécessaire après chaque séance de peinture pour un nettoyage complet.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire