mardi 23 septembre 2014

Un week end Tactique

Vous êtes allé au festival du jeu à Orléans dont j'ai parlé il y a quelques jours ?
Et bien pas moi !!!
Et non !!! 3 jours avant le dit festival, les organisateurs se sont rendus compte que nous allions faire des démonstrations de jeux gratuits qui donc ne leur rapporteraient rien du tout en termes de ventes. Donc hop, de façon on ne peut plus cavalière,on nous a demandé de bien vouloir passer notre chemin ! Sympa quand on sait que Bradpitre se tapait 5h de voitures depuis sa haute Savoie pour venir y participer !!!
Mais pas grave, il est tout de même venu passer un bon WE à la maison, rejoins assez vite par Bertrand.
Au programme, Cabernet d'Anjou, mangeaille, Tactique et éclats de rire.

Après une première partie en extérieur arrêtée rapidement par la pluie, on a joué notre première partie (à Bertrand et moi) avec les règles d'Ordres.
Ah oui, juste pour dire... Pour jouer dehors, nous avons installé 2 planches de polystyrène sur la table du jardin. Sur ces planches il y avait du double scotch en vue d'un autre projet.  L'idée de laisser ce scotch afin que la table ne bouge pas a été émise par Bradpitre et m'a semblé intéressante !
C'était sans compter que le scotch était hyper collant, que la planche casserait et qu'il faudrait un bon bout de temps à s'acharner sur ce %*µ¤£#@&!! de bout de polystyrène pour qu'il accepte enfin de se décoller !!
 

Une fois à l'intérieur et une fois les généraux restaurés, la partie a pu commencer.
Déploiement caché bien entendu.
Voici les 2 camps en phase d'installation.
A gauche, les généraux russes Judgefreddov et Bretrandisnsky. Notez la concentration, les nombreuses tasses de café et l'union qui semble émaner de ce QG.
A droite le général français Bradpitre très sûr de lui. C'est peut être la confiance en ses qualités stratégiques et la connaissance du terrain qui le rend si calme. Ou pas.
Au final, victoire éclatante des russes !!!

Tactique avec les ordres, c'est vraiment un autre jeu. On peut trouver la règle assez simple, voir simpliste, mais cette extension des règles la rend vraiment plus fine et ouvre des possibilités bien plus grandes.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire