vendredi 25 avril 2014

Socles à 1 cents

Tentative de soclage de mon infanterie lourde hier.
J'ai finalement mis plus de figurines que prévues sur mes socles...
 Je n'aurai pas assez de figurines de commandement avec drapeau, tambour et tout le toutim donc je remplacerai tout ça par un officier à cheval le cas échéant.

Pour le soclage, les barrettes de figurines ont été placées sur du scotch double face, puis le socle a été recouvert de colle à carrelage. Quelques grains de sable de la plage de Palm Beach à Prévéli en Crète ont été rajoutés :)

Pour figurer les pertes ou les "points de vie", les unités d'infanterie lourde auront 3 tirailleurs soclés individuellement avec elles. Il suffira de les retirer au fur et à mesure des pertes enregistrées.
Les unités d'infanterie légère n'en auront que 2.

 Peinture ce soir après séchage complet.
 

jeudi 24 avril 2014

Le plus beau des villages

Aujourd'hui, je mets ma casquette de Stéphane Bern, à la recherche du plus beau des villages de France...
Après les quelques parties de Tactique que j'ai pu faire, ça y est, je pense que j'ai chopé le virus !!
J'ai échangé la boite de jeu Héroïka de Bertrand contre mes "talents" de peinture comme ça je vais disposer rapidement d'une surface de jeu at home.
Je voulais me faire une vraie table de jeu, avec un vrai décor cependant. J'entends par vrai décor une table comme celle de Eric par exemple.

En attendant de m'y mettre, j'aurai de quoi jouer.

Mais c'est pas une raison pour ne rien faire !!
J'ai donc commencé à chercher de quoi faire de jolis bâtiments.
N'ayant pas de CAP de maçon ou de DPLG, j'ai cherché sur internet et j'ai trouvé des plans de bâtiments en papier !! Il existe des sites spécialisés et on arrive à trouver de très jolies choses.
J'en ai sélectionné quelques unes, et il faudra juste jouer un peu du pourcentage d'impression avec Microsoft Photo Editor. Les pourcentage que j'indique sont pour un aspect raisonnable avec du 6/15mm.

Voici déjà quelques maisons
La première est à imprimer en 40%.
.

 La seconde est à imprimer à 100%.

 Les 3 suivantes rendent pas mal imprimées à 400%.
La dernière image comprend aussi une petite église.
 

Reste plus qu'à les monter !!

vendredi 18 avril 2014

Après-midi Tactique 2

On prend les mêmes et on recommence, en changeant de côté.

Dispositif coalisé :



Dispositif français :


Et voilà tout ce petit monde :


Les 1ères manœuvres coalisées sur la gauche française :


Réactions françaises : on effectue un vaste changement de front en laissant l'artillerie toute seule au fond :


Du coup, 2 régiments ont décidé de se la faire :


Et ça marche plutôt bien d'ailleurs :


C'est d'ailleurs la seule chose qui a bien marché parce que de l'autre côté, c'est la loose totale. Le français attaque en force avec toute la division suisse, soit  4 régiments :


Et pouf, plus d'infanterie coalisée et re-victoire pour le maréchal Fredepic :




Suite à cette photo, la cavalerie coalisée s'est retirée derrière le pont. Les chasseurs à cheval français ont chargé à fond sur le pont, emportant dans leur charge un régiment de cavalerie et les restes d'infanterie teutonne.

Ach krieg très très gross malheur ...

Après-Midi Tactique

Mercredi après-midi, mon ami Bertrand est passé à la maison.
Après une orgie de saucisses, de chips et de rosé, nous nous sommes mis à Tactique !!
Je laisse la parole à Bertrand pour le récit de l'après-midi.

Le maréchal Fredepic a commandé les français durant la journée et le General-major von Corybantessen une armée composée d'autrichiens, de hessois et de würtembourgeois.

1ère partie - voilà le terrain : les hexs de moulin ne sont là que pour faire joli.



L'état-major français en pleine réflexion : le maréchal Fredepic (comment que c'est t'y que je vais le niquer le barbichu grisonnant autrichien ??? ) :


  

Les troupes sur leurs positions de départ : le coalisé a clairement choisi de se déployer en majorité sur sa droite, ne laissant que la cavalerie légère à gauche. Le français a réparti ses troupes sur presque toute la largeur, plaçant son artillerie sur une hauteur.



Les croates au service de la France :



L'ennemi, les autrichiens :



1ère manœuvres coalisées :



Réaction française :



De plus près :



A gauche petite avancée française :



L'attaque coalisée sur l'aile gauche française :



Qui recule :



Tandis qu'à l'autre bout du champ de bataille, le coalisé lance toute sa cavalerie légère en un vaste mouvement tournant d'une rare intelligence :



Dont le résultat est sans appel : "ben ousqu'ils sont les cavaliers français ???"



Le français réorganise ses lignes par un mouvement latéral élégant pendant que le coalisé s'empare du bois pour recueillir sa cavalerie légère qui a du reculer rapidement :



Tandis que le coalisé accentue la pression :



Sauf que ... les choses ne vont pas tout à fait comme elles devaient, puisque l'attaque est repoussée avec pertes et fracas :



Et suite à ce repli un tantinet précipité, les français ont anéanti les unités qui manquaient pour emporter la victoire notamment une de deux planquées dans les bois et une des unités de cavalerie légère.

Ach krieg gross malheur ...

mardi 15 avril 2014

Adler 6mm

J'ai commencé mes Adler 6mm il y a quelques temps déjà, et je vous avais montré les premières barrettes.


Les petits frères sont prêts !!
Bon il faut encore que je colle les drapeaux mais ça ne prendra pas trop de temps (même si je sais aussi que quand ça ne prend pas de temps, on repousse, on repousse...).

J'ai trouvé les drapeaux sur warflag.com
Impossible de faire un copier/coller des images du site donc j'ai copier mon écran, l'ai collé sous Photofiltre, enlevé les bords, recadré et cela donne ça :
 
 Imprimer la page à 120% et ça va nickel à la bonne taille.

Du coup, y'a maintenant ce petit monde sur les rangs !!

Tactique la fin

Bon ben au final, ça aura été un massacre...
Les français, MES français auront été chassé du village par les russes en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, subissant de lourdes pertes au passage... Félicitations à Bradpitre !!!

Quoi qu'il en soit, le jeu est très abordable même s'il y a quelques subtilités comme les soutiens par exemple. Et avant tout, le déploiement est très, très, très-très important car il va conditionner toute la partie. En effet, on ne peut pas activer les troupes comme on le souhaites mais uniquement celles de même type et placées à proximité les unes des autres. Un plan prévu dès le début de la partie me semble donc nécessaire.

Demain, les parties se feront en live avec Corybantes et ça sera, je l'espère, autre chose !!

jeudi 10 avril 2014

Tactique - Partie "en ligne"

Bon j'attendais la riposte de Brad, la voici...
Ah oui petit détail qui tue, j'ai avancé une unité (celle qui était en réserve) alors qu'elle était trop loin... Aaaah les joies de l'initiation !! Donc elle reprend sa place.
Les russes continuent donc leur mouvement tournant, ouvrent le feu, éliminent une unité d'infanterie de ligne et infligent une perte à une autre qui la fait reculer aux limites de l'aire de jeu...
AAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!
Bon, c'est mal barré !
J'ai déjà deux unités éliminées et une entamée... La victoire sera aux russes lorsqu'une troisième unité sera détruite. Donc dans 2 pertes... Il va falloir jouer serré du coup.
Je retire mon infanterie du village, elle serait trop isolée toute seule là-bas, à la merci de la cavalerie, de l'artillerie et de l'infanterie russe. Un peu trop pour elle...
Mon unité qui a déjà subi le feu se porte sur la route pendant que l'unité d'infanterie de réserve vient se placer derrière elle pour la soutenir (mais en restant derrière, pas fou non plus !!).
L'artillerie se trouve avec une vue dégagée sur les mousquetaires et fait feu, leur occasionnant une perte.
C'est très mal parti mais je vais essayer de faire un maximum de mal avant de retraiter !!!

mercredi 9 avril 2014

Tactique - Partie "en ligne"

Alors où en étions nous ??
Ah oui !!
Les russes se jettent dans le bois et avancent sur l'infanterie légère française. Celle-ci subit beaucoup de pertes mais leur résistance fait reculer les russes.

J'ordonne la prise du village et le retrait du bois.
Mon infanterie de ligne ouvre le feu sur les mousquetaires russes mais si ceux-ci reculent devant la fusillade, ils ne subissent pas de pertes assez sensibles...
 
Les russes repartent à l'attaque bien décidés à ne pas se laisser faire.
Gloups...
Ils tentent de contourner la ligne française en sécurisant un peu plus leur position dans le bois.
Le fusillade fait rage et le régiment d'infanterie de ligne française est décimé... Un régiment de ligne subit également de lourdes pertes mais tient bon. Le riposte fait subir les premières pertes russes.

Aaprès avoir un instant été tenté de reculer, je décide de conforter ma position autour du village.
Mon infanterie jusque là en réserve se porte à l'entrée du bourg et le régiment de tête tient coûte que coûte sa position se sacrifiant pour les autres. Le feu de l'infanterie n'a cependant aucun effet sur les mousquetaires...
Mon artillerie entre également en action, prenant les Jägers pour cible et leur inflige une perte.


A suivre avec la riposte de Bradpitrov !!

mardi 8 avril 2014

Tactique - Partie "en ligne"

Il y a quelques temps déjà sortait dans le magazine Vae Victis une règle de jeu avec figurines sur hexagones.
Cette règle s'appelle Tactique.

Après l'avoir testée lors d'une manifestation il y a quelques temps, et avant une partie le 16 avril avec mon pote Bertrand, on a décidé avec Bradpitre de se faire une bataille !!
Le seul hic, les 500 kilomètres qui nous séparent...
Heureusement, une carte a été créée spécialement pour ce genre de cas (enfin non mais bon !!) et on va gérer tout cela par mail.
Brad dispose d'une table avec figurines chez lui et moi de la carte version PC.

Le format de la bataille sera une "Découverte", ce qui veut dire que chaque camp dispose de 4 unités d'infanterie de ligne, d'une d'infanterie légère, de 2 de cavalerie légère et d'une batterie d'artillerie lourde.

Les armées sont prêtes, les généraux aussi, voici le déploiement :

Les russes du général Brapitrov commencent.
Son aile gauche se déploie avec vraisemblablement la volonté de s'emparer du bois.
Les unités d'infanterie se déplacent de 2 cases, sacrifiant ainsi leur possibilité de combattre dans ce tour.
Vu la distance séparant les 2 armées, ce choix est logique.
La règle ne permet d'activer qu'un maximum de 4 unités par tour, celles-ci devant en outre être distantes de maximum 3 hexagones.

A mon tour de jouer.
Je vais envoyer mon infanterie légère prendre possession du bois. Une fois à l'intérieur, elle sera considérée comme soutenue et pourra ignorer des résultats de combat affectant son moral.
Mes unités de lignes s'avancent quant à elles au devant des russes et se rapprochent du village.

A suivre avec les mouvement de Bradpitrov !!!